L’emploi visé par le diplôme CPJEPS mention « animateur d’activités et de vie quotidienne » (CPJEPS AAVQ) est celui d’un animateur d’activités et de vie quotidienne.
L’animateur d’activités et de vie quotidienne exerce principalement dans les accueils collectifs de mineurs (accueils périscolaires, accueils de loisirs, séjours de vacances). Il peut aussi exercer dans toute structure organisant des loisirs et des activités d’animation socioculturelle.

Le parcours de formation permet aux animateurs :

  • d’identifier et comprendre les enjeux des temps périscolaires,
  • de se situer dans un projet éducatif territorial et partenarial,
  • d’encadrer les enfants dans une démarche professionnelle grâce à des activités adaptées aux différents temps,
  • d’aller vers une reconnaissance professionnelle et une promotion sociale.

Le CPJEPS est aussi un « tremplin » vers d’autres diplômes professionnels. Il donne l’équivalence de l’UC 4 du BPJEPS Animateur, mention « Loisirs tous publics », ainsi que l’équivalence du BAFA.

Employeurs  potentiels : associations, collectivités,  structures  privées, villages vacances, foyers de jeunes travailleurs…

A l’issue de la formation, les stagiaires seront capables de :

  • Comprendre son cadre professionnel et y agir :
    L’animateur d’activités et de vie quotidienne exerce sous la responsabilité fonctionnelle d’un référent qui prescrit, valide et contrôle son action.
  • Concevoir des projets :
    Au sein d’une structure (équipement ou dispositif), l’animateur conçoit son projet dans un cadre politique, éducatif et pédagogique.
    Son projet concerne un groupe, le public concerné ne présente que peu de paramètres d’hétérogénéité et l’horizon du projet peut aller jusqu’à un trimestre.
  • Animer les publics : temps d’activité et vie quotidienne
    L’animateur anime des temps de vie quotidienne et d’animation en direction d’un public, il est autonome dans les temps d’encadrement des activités qu’il anime ; ses activités s’inscrivent dans le projet de la structure. En référence aux finalités éducatives et pédagogiques de la structure, il doit être capable de concevoir des activités en direction d’un groupe, d’animer la vie quotidienne et d’animer des activités en direction d’un groupe.
  • Animer des relations avec des acteurs de l’environnement :
    Au sein d’une structure, l’animateur travaille en équipe et participe donc à des échanges avec d’autres acteurs, il adopte par conséquent une posture favorable.

Documents utiles

Organisation : Durée et Dates

Clôture des inscriptions : 01/09/2020
Épreuves de sélection : 24/09/2020
Dates de la formation : du 17/10/2020 au 14/10/2021
Durée : 400 h sur 13 mois

Lieu de la formation

Les FRANCAS de la Haute-Loire
Maison Pour Tous
10, Cours de la Liberté
43 770 Chadrac

Renseignements :
francas.aura@lesfrancas.net
04 78 86 63 15

Tarifs

Formation prise en charge et rémunérée pour les apprentis.
Coûts de formation pris en charge par l’OPCO (pour les employeurs privés).

Chiffre clé

Pas de résultat, formation ouverte en
Taux de réussite 2019

Modalités d’inscription et de sélection

Un dossier de candidature est à retirer aux FRANCAS et à retourner complété et accompagné : d’un dossier personnel retraçant l’expérience du candidat en matière d’animation et explicitant également ses motivations pour la formation, d’un CV et d’une lettre de motivation.

Si l’examen du dossier de candidature est satisfaisant et conforme aux exigences précitées, le candidat est convoqué à l’épreuve d’admission.

Contenu de la formation

UC 1 : Participer au projet et à la vie de la structure

UC 2 : Animer des temps de vie quotidienne de groupes

UC 3 : Concevoir des activités en direction d’un groupe

UC 4 : Etre capable d’organiser la sécurité dans le champ d’activité

Modalités d’évaluation, équivalences et passerelles

Le diplôme s’obtient par la validation des 4 UC.

Les certifications de chacune des UC se font en validation ponctuelle (pas d’examen final). Dans le cadre de la formation, il est prévu des épreuves de rattrapage en cas d’échec à la certification initiale.

Des validations partielles sont possibles, et permettent aux apprentis en échec au diplôme de garder le bénéfice des UC acquises en vue d’une réinscription.

Pour retrouver l’ensemble des modalités d’évaluation de chaque UC, le règlement de la formation, et les équivalences et passerelles possibles, consulter le référentiel du diplôme ci-dessous :

VALIDATION :
Certificat Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport Spécialité « Animateur d’Activité et de Vie Quotidienne » – Diplôme de niveau 3, délivré par le Ministère des Sports.

Suites de parcours possibles :
  • Possibilité de préparer un diplôme professionnel de niveau supérieur (niveau 4), délivré par le Ministère des Sports : le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (BPJEPS).

Conditions d’accès

Pour être admis en formation, les candidats devront remplir les conditions suivantes :

  • avoir 16 ans et être âgé(e)s de moins de 30 ans,
  • avoir un employeur,
  • être titulaire du PSC1 ou équivalent,
  • pas de diplôme requis.

Aptitudes requises : bonne culture générale, mobilité géographique, dynamisme, créativité, sens du contact, bonne humeur permanente, disponibilité.

Méthodes utilisées

Modalités pédagogiques :

  • Cours en présentiel (cours magistraux, suivi individuel, séances pratiques avec ou sans public…) et cours en Formation Ouverte et/ou A Distance (FOAD).
  • Interventions de spécialistes sur des disciplines particulières ou auprès de publics spécifiques.

Individualisation des parcours :

  • Suite au positionnement réalisé par le formateur référent, possibilité de bénéficier de dispenses, d’allègement ou de cours de soutien.

Mise à jour le 10 décembre 2020

Related Projects
Nous contacter

Votre message sera pris en compte le plus rapidement possible.

Not readable? Change text. captcha txt