CNDS Apprentissage

La Newsletter du CFA Sport et Animation Auvergne

N°9 – Mai 2019

SESAME 2019

SESAME 2019 - PSC1 recadrée

Pour la 4ème année consécutive, le CFA organise une action de pré-apprentissage à destination de jeunes âgés de 18 à 25 ans issus de QPV (quartiers prioritaires de la ville), de ZRR (zone de revitalisation rurales) ou en difficulté d’insertion. Cette formation est financée par la DRDJSCS et l’ADASA. Elle a commencé le 4 mars et se terminera le 28 juin.

Le groupe est composé de 10 jeunes âgés de 17 à 24 ans. Ils ont été orientés par la Mission Locale, par SAJ (Sport Avenir Jeunesse) … Aboubacar, Mohamed, Emma, Stéphane, Ahmat, Thaoibou, Audrey, Enzo, Amine et Luc ont donc commencé cette formation qui, nous l’espérons, leur permettra d’intégrer un BPJEPS à la rentrée.

Cette année, la formation a été pensée comme un laboratoire pédagogique :

– Intégration de la FOAD,

– Projet Voltaire (plateforme de remise à niveau en orthographe),

– Accompagnement personnalisé (cours de français),

– Cours de théâtre.

Guillaume FONDRAT, référent pédagogique de la formation, a prévu des contenus ludiques et interactifs afin de stimuler son groupe. « J’ai mis en place un Kahoot sur un cours d’anatomie. C’est un QCM en ligne. C’est Emma qui a gagné. Elle a bluffé tout le monde ; ce qui a créé une émulation avec ses camarades qui voulaient tous être premier ».

D’ores et déjà, certains ont choisi leur orientation. Par exemple, Thaoibou et Stéphane souhaitent se positionner sur le BPJEPS Activités de la Forme et sont à la recherche d’une salle de sport pour signer un contrat d’apprentissage. D’autres hésitent encore entre deux formations mais ils leur restent deux mois pour affiner leur projet professionnel…

CFAthlon 2019

CFAthlon 2019 recadrée
Le 05 mars, dans les locaux de l’ASM Omnisports, s’est déroulé le 4ème CFAthlon. 100 apprentis venus de 7 CFA (IFI 03, Institut des Métiers, CFA du Bâtiment du Puy de Dôme, CFA du Bâtiment du Cantal, CFAS, CFAI et IFP 43) sont venus découvrir les activités proposées par les BPJEPS Activités Physiques pour Tous 2017-2019. Le groupe des SESAME a aussi participé à cette journée.
Tout au long de la journée, ils ont pu s’initier au rugby fauteuil, à la boxe, à la course d’orientation, au circuit training. De plus, ils ont pu bénéficier d’un diagnostic forme proposé par Damien Mack d’ASM Vitalité.
A 16h00, l’ensemble des participants (apprentis, accompagnants et partenaires) se sont réunis pour remettre un don de 500 € à l’association « Acte Auvergne ». L’association Acte Auvergne a pour vocation d’améliorer les conditions d’hospitalisation et de vie des enfants atteints de cancer ou de leucémie, soignés au CHU d’Estaing à Clermont-Ferrand.
Créée en 1985, l’association est principalement gérée par des parents concernés par cette épreuve, mais aussi de jeunes adultes, anciens malades et quelques bénévoles.
Nous tenons à remercier tous nos partenaires qui ont permis la réalisation de cette action : ASM Omnisports, ADPS Formation, Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes et l’ANDSA.

Interview d’Yves Prat, directeur d’ECP Développement

Yves PRAT et BP AS 17-19

Yves PRAT est directeur et formateur de notre Unité de Formation ECP Développement basée à Brives-Charensac en Haute-Loire. En septembre 2018, il a ouvert sa deuxième session de BPJEPS Animation Sociale avec 7 apprentis.

Yves, peux-tu te présenter … et présenter ECP Développement ?

J’ai un passé d’animateur depuis l’âge de 18 ans. J’étais animateur volontaire au départ puis animateur professionnel : classe de découverte et centre de loisirs dans un premier temps puis animateur en développement local et animateur en développement d’insertion pour terminer finalement en charge de formation aux métiers de l’animation dans le domaine de l’animation socio-culturelle sur la filière BPJEPS – DEJEPS.

ECP Développement est une structure que j’ai créée en 1995 en Haute–Loire dans le cadre d’un partenariat avec les Francs Camarades qui souhaitaient mettre en place un BPJEPS et qui se retrouvaient confronter à quelles difficultés conjoncturelles donc on a mis en place un comité de pilotage et on a démarré la formation BPJEPS Loisirs Tous Publics dans un premier temps. On a fait deux promotions Loisirs Tous Publics puis ensuite, la demande des territoires était plutôt orientée vers du BPJEPS Animation Sociale. On a donc ouvert un BPJEPS Animation Sociale qui s’est reproduit d’année en année jusqu’à cette année. On a du faire 9 promotions de BPJEPS Animation Sociale. Toujours dans le cadre de la demande des territoires, on a mis en place un DEJEPS Développement de projet et territoire réseaux. L’année dernière, on a terminé la troisième promotion de DEJEPS.

Explique nous qu’est-ce que le BPJEPS Animation Sociale ?

Le BPJEPS Animation Sociale est un BPJEPS qui s’adresse à des animateurs qui ont en charge un public dit « fragilisé ». Ça peut être des personnes âgées, des personnes en situation de handicap, des personnes en insertion sociale ou professionnelle, des ados ou des jeunes. On trouve ce type d’emplois majoritairement dans des centres sociaux, des maisons de retraite mais aussi des centres de loisirs.

En ce qui nous concerne en Haute–Loire, c’est plutôt des centres de loisirs ruraux. C’est dans ces structures qu’il y a un besoin pour travailler en réseau et prendre en compte les besoins des enfants.

Que penses-tu de ta collaboration avec le CFA depuis 2 ans ?

Ce que j’apprécie dans ma collaboration avec le CFA : c’est de travailler en réseau pour ne pas être seul dans mon coin de Haute-Loire. C’est ce que j’ai essayé de faire tout au long de ma carrière, de me rapprocher d’un certain nombre d’acteur liés au développement des territoires auvergnats dans un premier temps mais maintenant Auvergne-Rhône-Alpes. Ce qui est intéressant c’est d’avoir des informations multiples et de pouvoir se compléter. Cette collaboration me permet de me concentrer sur mon cœur de métier : la formation au service d’un projet de développement du territoire. Le CFA gère la partie administrative et financière, les relations avec le Conseil régional et puis avec l’Etat prochainement.

Quels sont les projets d’ECP Développement pour 2019 ?

Pour l’instant, nous avons deux promotions de BPJEPS Animation Sociale : une qui se termine en juin 2019 et l’autre en juin 2020. On continue notre travail de formation avec ces deux formations. On essaye, toujours en lien avec les partenaires et avec le CFA, de travailler sur le développement des méthodes des projets pédagogiques qu’on met en place. Parallèlement, je viens de répondre à une demande des Francs Camarades, qui est de prendre en charge l’ensemble des formations aux métiers de l’animation au niveau Auvergne-Rhône-Alpes ; ce qui veut dire que l’activité d’ECP Développement s’arrêtera en 2020. Je souhaiterais que ma collaboration avec le CFA perdure avec les Francs Camarades avec la même démarche de réponse aux besoins des territoires, besoin des animateurs en gardant pour objectif que la formation est au service d’un projet de développement et n’est pas un fin en soi. Ce projet de société perdurera dans mon nouvel engagement.

Merci Yves !

CNDS Apprentissage

2019-03-15-CNDS

Depuis 4 ans, le Centre National pour le Développement du Sport octroie aux associations sportives agrées une aide financière visant à encourager la professionnalisation des clubs sportifs et l’accès à l’emploi par la qualification. Cette aide (CNDS Apprentissage) est déclinée en fonction des politiques régionales. Pour Auvergne-Rhône-Alpes, le montant maximum est fixé à 5 000 € pour les DEJEPS et 4 000 € pour les BPJEPS.

La demande de subvention doit être faite avant le 10 juin pour déposer une demande de subvention CNDS apprentissage, accompagnée de la fiche intention sur https://lecompteasso.associations.gouv.fr/login

Pour toute question concernant l’aide CNDS apprentissage, merci de vous adresser au secrétariat apprentissage de la DRDJSCS Auvergne-Rhône-Alpes : stephanie.lemoine@jscs.gouv.fr ou consulter le site : http://auvergne-rhone-alpes.drdjscs.gouv.fr/spip.php?article1433

Aide au permis B pour les apprentis

permis_b-afficha3_2019-04-11_11-49-43_999

Depuis le 1er janvier 2019, les apprentis majeurs peuvent bénéficier d’une aide d’État pour financer leur permis de conduire.

Cette aide est d’un montant de 500 € quel que soit le montant des frais engagés par l’apprenti. Pour cela, il faut compléter et retourner le formulaire de demande d’aide au CFA accompagné d’une copie de pièce d’identité (CNI, passeport ou titre de séjour) et de la facture émise ou acquittée de l’auto-école datant de moins de 12 mois. Il est aussi possible d’obtenir l’aide en présentant le contrat signé avec l’auto-école.

Les apprentis ayant signé leurs contrats d’apprentissage avant le 1er janvier 2019 peuvent bénéficier de l’aide. Enfin, l’aide est valable sur la partie théorique (Code) ou pratique (examen de conduite). Pour toute question, contactez le CFA.

Prochainement

Image1 réunion

13 juin 2019 – Assemblée Générale Ordinaire du CFA :

– Rapport d’activité 2018,
– Rapport financier 2018,
– Projet d’établissement 2018-2019,
– Informations et questions diverses.

Nous contacter

Votre message sera pris en compte le plus rapidement possible.

Not readable? Change text.